Wonder Woman : Warbringer de Leigh Bardugo

Après avoir adoré le film, je ne pouvais pas passer à côté de ce roman! Et j’ai passé un très bon moment, plongée dans l’histoire de Diana, future Wonder Woman !

29920599_10216767530410716_1249791241_n.jpg



Présentation

wonder-woman-warbringer-955705Auteur : Leigh Bardugo

Editions : Bayard Jeunesse

Date de parution : 6 septembre 2017

Nombre de pages : 400

Prix : 16,90€

Résumé :

Un jour, elle sera la plus grande superhéroïne de tous les temps : Wonder Woman. Mais elle n’est encore que Diana, 17 ans, princesse des Amazones. Quand un bateau explose au large de son île, Diana porte secours à la jeune Alia, bravant ainsi l’interdiction faite aux Amazones d’accueillir des humains parmi elles.

Et Diana pourrait le payer d’autant plus cher qu’Alia est une Warbringer : descendante d’Hélène de Troie, elle fait souffler un vent de discorde. Ensemble, de New York à la Grèce, les deux jeunes filles vont pourtant tenter de contrer la malédiction qui pèse sur Alia.

Le premier opus d’une fascinante saga littéraire sur l’apprentissage des plus célèbres superhéros.



Mon Avis

La jeunesse de Wonder Woman, une intrigue basée sur une descendante d’Hélène de Troie, une malédiction, le résumé m’a vraiment donné l’eau à la bouche surtout après avoir vu et adoré le film ! Alors qu’elle n’a pas été ma surprise quand je me suis rendue compte que la trame du livre ne collait pas du tout à celle du film comme je l’avais tout d’abord imaginé. Cela m’a un peu déçue au début mais je m’y suis vite habituée et je dois dire que cela n’enlève en rien toute l’originalité du roman. Par certains aspects, les aventures de Diana et Alia m’ont fait penser à la saga Percy Jackson, car en plus de la base mythologique, l’action et les rebondissements ne manquent pas tout au long de l’histoire.

Au niveau de l’histoire, comme je l’ai dit précédemment l’action et les rebondissements s’enchainent alors je n’ai vraiment pas eu le temps de m’ennuyer ! De New York aux îles de Grèce, les situations rocambolesques et incongrues se succèdent à tel point qu’on est très vite immergé dans la trame, je me suis même faite avoir sur certaines révélations (c’est aussi très probablement à cause de mon côté romantique !) que je n’ai pas vues venir tellement j’étais focalisée sur le fait de connaître le fin mot de l’histoire !

Pour ce qui est des personnages, même s’ils étaient intéressants à suivre, je ne me suis pas attachée plus que ça à eux pour la simple et bonne raison que je les ai trouvés trop jeunes dans leurs réactions et réflexions. Plusieurs situations m’ont fait lever les yeux au ciel car je les trouvais puériles mais ça correspond bien au fait que ce roman soit classé Young Adult. Ce qui était d’autant plus étonnant c’était le contraste entre Diana qui avait des réactions froides car elle n’avait jamais connu le monde des hommes et celles d’Alia et de ses amis qui parfois apparaissaient très superficiels. Heureusement pour moi ils étaient plus intéressants vers la fin !

Concernant la plume de l’auteure, j’ai eu le même ressenti que pendant ma lecture de Six of Crows. Si l’imagination et l’action sont au rendez-vous, je n’ai pas trouvé l’écriture légère et fluide. Au contraire il m’a fallu plusieurs chapitres pour parvenir à rentrer dans le style de l’auteure et enfin commencer à l’apprécier. Etant donné que j’ai retrouvé cette sensation dans les deux romans de Leigh Bardugo que j’ai lus, je pense que c’est lié à la façon d’écrire de l’auteure plus qu’à la traduction. Ça ne m’a pour autant pas empêchée de dévorer ce roman, même si j’ai trouvé que les chapitres étaient un peu longs et lourds mais c’était sûrement également dû à la façon d’écrire de l’auteure et le temps que je m’y habitue.

Au final c’était une bonne lecture, prenante et agréable, ce qui en fait un très bon roman Young Adult qui devrait plaire aux ados car il a tout ce qu’il faut : action, rebondissements, mythologie … Un excellent cocktail !

Note :sans-titre6

Célia 

Publicités

2 réflexions sur “Wonder Woman : Warbringer de Leigh Bardugo

  1. florylegebooks dit :

    Coucou !
    Je suis contente de lire ton avis sur ce roman parce que j’ai ressenti à peu près la même chose. Je suis restée distante avec les personnages, l’intrigue est longue à venir et je butais constamment sur le style de l’auteure.
    Peut-être qu’il faudrait que je vois le film pour me réconcilier avec Wonder Woman 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s