The Curse tome 2 : The Crime de Marie Rutkoski

Un second tome en dessous du premier mais un univers toujours aussi captivant … De quoi me tenir en haleine encore en attendant le troisième et dernier tome de cette trilogie !

Pour celles et ceux qui n’ont pas lu le premier tome, je vous conseille plutôt mon article sur ce dernier, cela vous évitera les spoilers 😉 –> The Curse de Marie Rutkoski

28693554_10216476489374872_343223937_o.jpg



Présentation

winner-tome-2-the-crime-953058Auteur :

Auteur : Marie Rutkoski

Editions : Lumen

Date de parution : 21 septembre 2017

Nombre de pages : 540

Prix : 15€

Résumé :

Gagner peut être la pire des malédictions…

Fille du général le plus titré de l’Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu’elle réprouve l’esclavage, d’acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d’Arin. Pire encore, elle a eu la bêtise de lui permettre de devenir son ami… et de laisser la ville entière s’en émouvoir. Elle n’a compris qu’au dernier moment son erreur, en découvrant l’impensable : espion aux ordres de son peuple oppressé, les Herranis, le jeune homme était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.

À présent, tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Elle a vu ses amis tomber autour d’elle et a dû supporter la douleur de la trahison d’Arin – elle dont l’éducation entière lui souffle de tout faire pour se venger. Mais, quand il a fallu choisir son camp, elle a préféré, à son tour, l’impensable : sacrifier son bonheur pour celui des Herranis, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils de l’Empereur. S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis le monarque – un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple !



Mon Avis

Après un presque coup de coeur pour le premier tome, j’étais curieuse et impatiente de me plonger dans ce deuxième tome. Et même si ce second opus était passionnant, pour moi il a été légèrement en dessous de son prédécesseur …

Au niveau de l’histoire, on retrouve encore le côté « complot et stratégies » que j’avais tant aimé dans le premier tome : nouvelle intrigue, nouveaux espions, de quoi me passionner ! Malheureusement, ce côté passe un peu à la trappe, derrière des considérations amoureuses qui m’ont un peu lassée … Si une romance s’est installée entre Kestrel et Arin dans le premier tome, la fin laissait envisager un amour contrarié. Et c’est sur ce tableau qu’a joué l’auteure pendant une bonne partie du roman. Entre faux semblants, désirs refoulés et fantasmes, ce jeu du « je-te-veux-mais-je-ne-peux-pas-t’avoir » était logique et intéressant au début mais trop lourd à mon goût sur la fin … A tel point que j’ai eu l’impression de tourner un peu en rond pendant une partie du roman …

Ce problème ce retrouve également au niveau des personnages. Car si j’avais beaucoup aimé nos héros Kestrel et Arin, ils ont beaucoup ruminé leurs pensées solitaires dans ce second tome, au point où il m’est arrivé de sauter quelques passages un peu long où ils s’éternisaient sur l’absence de l’autre et leur impossibilité à être ensemble. A la réflexion c’est surtout Arin qui ma déçu car le personnage a perdu en intérêt à mes yeux car il a trop tourné en rond sur lui-même et sa situation tout le long de ce second tome. A contrario, Kestrel, qui se retrouve dans une situation impossible, a gardé son côté stratège même si ses réactions à la toute fin du roman m’ont fait lever les yeux au ciel plus d’une fois !

J’ai tout de même apprécié que l’auteure ait développé de nouveaux personnages que l’on devrait retrouver dans le troisième opus et qui m’intriguent énormément, tels que Risha ou Verex. Le personnage de l’Empereur est également étoffé et promet des surprises (pas forcément bonnes pour les héros !) pour la suite … Ce qui pique ma curiosité et fait que tous les petits moins de ce second tome ne m’ont pas dégoutée de lire le dernier opus, car plusieurs questions restent en suspens et que je veux en connaître les réponses ! Sinon le roman se lit aussi vite et bien que le premier, exception faite des quelques scènes qui m’ont lassée, du coup j’avais malgré tout toujours envie de lire la suite et d’avancer dans l’histoire qui est très addictive ! Je suis d’autant plus déçue d’avoir ce souvenir doux-amer qui reste de cette lecture alors que tout l’univers me captive toujours autant !

En conclusion ce second tome n’a pas été à la hauteur du premier mais m’a autant emportée dans l’univers créé par l’auteure, à l’exception faite de certaines réactions des personnages principaux qui ont parfois été lassants … J’attends donc beaucoup du troisième et dernier livre de cette série, qui je l’espère conclura en beauté cette trilogie !

Note :sans-titre6

Célia

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s