Forbidden de Tabitha Suzuma

Coup de Coeur !

81nwb4bhr0l

Auteur : Tabitha Suzuma

Editions : Milady

Date de parution : 22 septembre 2017

Nombre de pages : 540

Prix : 16,90€

Résumé :

L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

93437806

C’est à force d’en entendre parler que j’ai décidé de me jeter à mon tour dans cette histoire et même si j’avais beau savoir que ce ne serait pas une lecture facile au vu des thèmes abordés, je ne m’attendais tout de même pas à en ressortir si bouleversée.

Concernant l’histoire, je ne vais pas m’étendre dessus car le résumé est assez clair. Dans ce roman on suit Lochant et Maya qui sont les ainés d’une fratrie de cinq enfants. Leur père les a abandonnés et leur mère en plus d’être alcoolique ne s’intéresse qu’à son nouveau petit ami. Les deux adolescents sont obligés d’endosser le rôle de parents de substitution pour le reste de leur tribu pour éviter qu’ils ne se retrouvent en famille d’accueil et soient séparés.

Rapidement on comprend que malgré leur âge, Lochan et Maya se conduisent plus comme des parents responsables que comme des adolescents normaux. De même ils ne se considèrent respectivement pas comme des frères et sœurs mais comme des égaux, comme un couple parental comme on l’imagine typiquement. Dès lors il est facile de comprendre leur attirance car dans toute la complexité de leur relation, ils ne peuvent compter que l’un sur l’autre. Même si je ne me suis pas projetée au travers des personnages (je suis fille unique, je ne connais donc rien aux relations frères/sœurs), je me suis prise d’affection pour ces deux adolescents, figures de Roméo et Juliette des temps modernes.

En réalité je suis passée par tous les stades durant ma lecture : même en étant ouverte d’esprit j’ai commencé en me disant « quand même ils sont frères et sœurs, ça ne se fait pas … », puis je me suis rendue à l’évidence en les voyant avancer dans leur relation : « c’est vrai que pour la plupart des gens c’est contre nature mais on voit bien que leur couple fonctionne mieux que beaucoup de couples dits normaux » et j’ai fini par les défendre en essayant par tous les moyens de trouver une issue heureuse à cette histoire.

Et tout ce cheminement m’a fait m’interroger sur cette question de mœurs et de société. Pourquoi deux personnes qui s’aiment aussi fort et d’un amour aussi pur que le leur devrait être interdit, sanctionné alors que leur seul tort est d’être né des mêmes parents et que nous sommes aujourd’hui dans une société qui admet des couples à mon sens moins légitimes comme ceux composé d’un « pervers narcissique » ? Bien sûr demeure le problème de génétique que j’admets tout de même …

Mais quand on suit Maya et Lochan qui se battent contre leurs sentiments, contre le monde entier, on ne peut décemment pas juste se dire : ils n’ont pas le droit, tant pis pour eux. En tout cas, ce roman m’a tellement prise aux tripes qu’en faisant des études de droit, je cherche encore une solution acceptable à toute cette histoire, une façon de passer outre certains diktats injustes de notre société. On admet des relations à mon goût plus douteuses, mais celle-là qui est pure, non. Je ne comprends pas …

Honnêtement ce n’est pas un livre que je recommanderai à tout le monde. Tout d’abord car les thèmes qu’il aborde sont trop lourds pour les plus jeunes lecteurs mais surtout je pense que certaines personnes aux préjugés bien arrêtés ne pourraient, à mon sens, pas comprendre toute la beauté de cette histoire. Et pourtant ce roman est une vraie pépite, qui nous force à nous poser des questions plus qu’importantes.

Pour terminer, la seule chose que je peux dire c’est que si vous n’avez de préjugés à lire une histoire d’amour non conventionnelle, laissez-vous emporter par la plume de Tabitha Suzuma qui a fait faire à mon cœur de véritables montagnes russes au point de me faire pleurer moi qui ne pleure que rarement pendant mes lectures …

Note : coeur_115 + Coup de Coeur !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s