Trilogie Troie de David Gemmell

 

Quoi de mieux pour une amoureuse de la guerre de Troie et de mythologie grecque en général, qu’une trilogie sur ce sujet ? Reste à savoir si cette lecture est à la hauteur 😀

91onjoxftvl

Auteur : David Gemmell

Editions : Milady

Date de parution :

  1. 21 octobre 2016
  2. 18 novembre 2016
  3. 9 décembre 2016

Nombre de pages : 

  1. 672
  2. 680
  3. 768

Prix : 8,20€ par tome

Résumé :

Trois individus vont changer la destinée de plusieurs nations.

Helicon, le jeune prince de Dardanie, hanté par une enfance traumatisante ; la prêtresse Andromaque, dont le caractère de feu et l’indépendance forcenée se dressent contre la volonté des rois ; et le légendaire guerrier Argurios, emmuré dans la solitude, uniquement motivé par son besoin de vengeance.

À Troie, ils découvrent une cité déchirée par des rivalités impitoyables – un maelström de jalousies, de tromperies et de traîtrises meurtrières. En dehors des murs de la cité mythique, des ennemis assoiffés de sang convoitent ses richesses et conspirent à sa chute. C’est une époque de bravoure et de trahison. Une époque de bains de sang et de terreur.

Une époque pour les héros !

93437806

Passionnée depuis toute petite par la mythologie grecque et plus particulièrement la guerre de Troie, je n’avais jamais retrouvé un roman passionnant sur cette période après Troie ou la Trahison des Dieux de Marion Zimmer Bradley. Alors quand j’ai découvert cette trilogie, j’ai foncé tête baissée ! Si le début était très encourageant, le dernier tome m’a un peu déçue …

Tout d’abord j’ai adoré l’angle pris par l’auteur et les personnages choisis. Loin du film très connu Troie, les héros principaux ne sont pas ici Hélène, Pâris ou Achille mais plutôt Andromaque et Hélicon alias Enée ! Ces deux protagonistes ne sont pas forcément les plus connus de l’histoire de Troie et donc ils apportent une fraicheur au récit en permettant d’exploiter des pistes inexplorées. De cette façon, cette série Fantasy s’éloigne pas mal des mythes originaux mais pour mieux se les approprier. J’ai particulièrement aimé la façon dont l’auteur a repris certains passages très connus comme le combat entre Achille et Hector, le célèbre Cheval de Troie ou encore la façon dont il les a mélangés avec une autre histoire très célèbre dont je ne vous parlerai pour ne pas vous gâcher la surprise.

Les personnages étaient eux aussi très intéressants. Comme je le disais plutôt quand on parle de la guerre de Troie on pense tout de suite à Achille ou encore Hector mais pas forcément à Enée ou ici Hélicon. L’auteur s’est totalement réapproprié ce personnage historique pour en faire un protagoniste touchant et torturé entre amour, amitiés et honneur. Andromaque n’est pas en reste non plus, ici pas de femme fragile ou d’épouse soumise bien au contraire ! Bien que leur romance m’ait plu, elle ne m’a pas entièrement transportée et je le regrette. Les personnages « secondaires » (parce qu’ils ne le sont pas vraiment) sont également captivants et l’auteur a réussi à créer une palette de personnages hauts en couleurs, attachants et passionnés, même si je regrette que certains meurent aussi facilement qu’ils ont été créés … Enfin j’ai aimé la vision qu’il nous a offerte de certains personnages réels comme Priam, Achille, Agamemnon ou encore Cassandre et Ulysse que j’ai adorés avec Andromaque et Hélicon !

L’écriture en elle-même était captivante malgré quelques longueurs souvent dues à des réflexions ou des descriptions parfois superflues. Si dans les deux premiers tomes cela ne s’est pas trop fait ressentir, ce n’était pas le cas pour le troisième tome. Ce dernier a été assez long à lire pour moi notamment au milieu avec le siège de Troie, j’ai eu l’impression pendant un long moment que les choses n’avançaient pas, que rien ne bougeait et pourtant je n’arrêtais pas de tourner les pages ! Mais un fois la situation décoincée cela allait beaucoup mieux, jusqu’à offrir une bonne fin bien qu’assez éloignée de la réalité, mais ce n’est pas pour de l’exactitude que l’on lit de la Fantasy 😉

Au final une trilogie passionnante malgré quelques longueurs qui plaira aux amateurs de cette période, que l’auteur a su réécrire à sa manière et de façon très originale et addictive !

Note : sans-titre5

Publicités

Une réflexion sur “Trilogie Troie de David Gemmell

  1. historicia dit :

    C’est un titre qui me fait de l’œil depuis plusieurs mois maintenant, mais je ne l’ai toujours pas en ma possession. Merci pour ta critique en tout cas, ça m’a bien aidé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s