Challenge OUAB, Mai : La Rusalka d’Erin Bow

J’attendais avec impatience le roman Fantasy de ce challenge, je ne peux pas dire que j’étais déçue par ce choix mais j’ai été surprise par le résumé de ce roman …

Un petit rappel du challenge organisé par les deux créatrices de la box Once Upon A Book dont le principe est simple : tous les mois on achète un livre qui nous coûte 7€ mais dont la valeur est supérieure (l’achat est donc rentable) et nous devons le lire durant le mois afin de pouvoir partager nos avis dessus à la fin du mois. Bien sûr le genre littéraire change tous les mois ce qui permet de diversifier ces lectures ! Je vous laisse le lien du challenge : Challenge 12 mois, 12 genres !

 * * * * *

la-rusalka-572834Auteur : Erin Bow

Editions : Alice Fantasy

Date de parution : 29 novembre 2012

Nombre de pages : 270

Prix : 16,50€

Résumé :

Il y a eu le skara rok, « la mauvaise période », la canicule qui a détruit les cultures. Puis, une épidémie de « fièvre des sorcières », à laquelle ont succombé bien des gens, dont le père de Kate. E,fin, l’hiver et la famine… Pour survivre, Kate, orpheline, affamée, ne possède plus que ses outils de sculptrice et l’ancien établi de son père dans lequel elle se réfugie la nuit.

Un jour arrive Linay, un étrange albinos, un « sorcier blanc » à la recherche d’une ombre pour pouvoir tisser un sortilège puissant. Kate lui semble une proie bien facile.Mais une ombre ne se vole pas, elle doit être donnée librement. Et Kate lui refuse la sienne. Alors Linay multiplie les miracles autour d’elle pour faire naitre la suspicion à son égard. Accusée de sorcellerie, Kate risque le bucher et doit donc fuir son village, démunie de tout. Elle n’a d’autre recours que céder son ombre à Linay, pour obtenir de lui quelques moyens de subsistance. En échange, car l’usage de la sorcellerie exige toujours un don, il concède la parole à son petit chat – le vœu inavoué de l’orpheline : un compagnon pour briser sa solitude. Kate ignore que le sortilège qui se servira de son ombre a pour but d’assouvir une terrible engeance. Et que son destin est maintenant lié à la rusalka.

93437806

J’attendais avec impatience le roman Fantasy de ce challenge, je ne peux pas dire que j’étais déçue par ce choix mais j’ai été surprise par le résumé de ce roman … Tout d’abord en démarrant ma lecture j’ai eu l’impression de me retrouver plus dans un roman fantastique qu’un roman fantasy. Mais commençons par quelques mots du roman !

Nous suivons Kate ou Simple Kate une jeune fille orpheline qui n’a pour seule compagnie que Loque son petit chat. Elle parvient à survivre grâce à ses talents de sculptrice jusqu’au jour où Linay un sorcier blanc s’installe dans son village, dès lors des phénomènes étranges apparaissent et font passer Kate pour une sorcière. Elle est alors obligée de marchander avec Linay de quoi s’enfuir de son village natal et ce dernier accepte de l’aider en échange de son ombre mais il accordera à Kate son vœu le plus cher : donner la parole à son chat. Après avoir compris ce que cet échange supposait pour elle, Kate est décidée à tout faire pour retrouver Linay et récupérer son ombre, cependant elle ignore toujours pour quels odieux desseins il avait besoin de son ombre …

Le personnage de Kate est attachant, bien que peu ménagée par la vie, c’est une jeune fille forte et débrouillarde. J’ai particulièrement aimé la relation qu’elle entretient avec son chat Loque ! Les miens ne parlent pas, même si moi je leur parle et du coup je me suis vraiment retrouvée sur cette facette-là de Kate. Il faut dire que Loque comme chat parlant est très drôle et vraiment, vraiment attachant. Les personnages secondaires étaient également intéressants comme Drina mais surtout ce sont les différents liens entre tous les personnages qui sont passionnants à démêler même si certains sont prévisibles !

Le rythme du récit est bon, les actions et les rebondissements s’enchainent de façon fluide, ce qui fait que l’on n’a pas le temps de s’ennuyer. L’écriture est fluide est rend le récit encore plus facile à suivre. Ce qui m’a surprise c’est cette influence un peu russe que j’ai ressentie durant ma lecture, c’est notamment à cause de cela que j’ai eu l’impression de lire un roman historique un peu fantastique mais comme une histoire qui aurait pu réellement arriver dans une Russie ancienne et superstitieuse. Cette sensation était d’autant plus accentuée par la mythologie de la Rusalka, un démon des eaux slaves mais je ne vous en dirai pas plus pour ne pas tout vous spoiler !

Un des points forts de ce roman est l’importance donné à la différence au rejet et au respect des autres notamment certaines minorités comme celles qui se déplacent. L’auteure joue parfaitement sur les émotions et réactions que les gens peuvent avoir vis-à-vis des autres positives ou négatives. Par contre je retiens tout de même de ce roman plusieurs scènes assez violentes, ce qui en fait un roman à ne pas donner à des adolescents trop jeunes … C’est notamment à cause d’une de ces scènes qui j’ai failli détester ce roman mais l’auteure a réussi à rectifier le tir et heureusement !

 

Au final c’était une bonne découverte et une lecture très agréable avec un beau message sur l’inutilité du rejet des autres et les conséquences néfastes que cela peut entrainer. Le choix des créatrices de Once Upon A Book était très bon, merci !

NOTE : 16/20 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s