Challenge OUAB, Mars : La Carte des Mille Mondes de Carrie Ryan et John Parke Davis

Voici le livre challenge OUAB du mois de mars ! Bien que surprise que ce roman soit très jeunesse, l’univers fantastique m’a de suite bien plu et je vous en dis un peu plus …

Un petit rappel du challenge organisé par les deux créatrices de la box Once Upon A Book dont le principe est simple : tous les mois on achète un livre qui nous coûte 7€ mais dont la valeur est supérieure (l’achat est donc rentable) et nous devons le lire durant le mois afin de pouvoir partager nos avis dessus à la fin du mois. Bien sûr le genre littéraire change tous les mois ce qui permet de diversifier ces lectures ! Je vous laisse le lien du challenge : Challenge 12 mois, 12 genres !

* * * * *

81cbmudt0hlAuteur : Carrie Ryan et John Parke Davis

Editions : Bayard Jeunesse

Date de parution : 3 février 2016

Nombre de pages : 490

Prix : 15,90€

Résumé :

Finn, un orphelin, et Marrill, qui a grandi auprès de parents aimants, se retrouvent embarqués à bord d’un voilier gigantesque, sur les eaux magiques du Torrent pirate, qui traverse une infinité de mondes connus ou inconnus. Tous deux n’ont qu’un rêve : retrouver leur famille.

Selon Ardent, le vieux magicien qui vit sur le bateau, ils ont un seul moyen d’y parvenir, la Carte des mille mondes. S’ils réussissent à réunir les fragments de cette Carte, disséminés dans les différents mondes du Torrent pirate, elle les mènera exactement là où ils souhaitent aller.

Mais Serth, un mage maléfique aux immenses pouvoirs, est aussi sur la piste de la Carte…

93437806

Tout d’abord l’histoire m’a tout de suite attirée : un énorme voilier, un Torrent Pirate, une carte magique qui vous emmène partout où vous voulez mais qu’il faut d’abord reconstituer et bien entendu un méchant sur vos traces ! Autant de choses qui me promettaient une aventure dépaysante et originale. La seule ombre au tableau : les personnages principaux ou plutôt leur jeunesse, car même si je suis une fan de longue date de fantastique, je n’ai plus véritablement envie de me retrouver dans la peau d’enfants voire de très jeunes adolescents (ça se comprend, non ? 😀 ). Mais l’imagination déployée autour de ces personnages principaux compense plutôt bien ce côté juvénile.

Justement, venons-en aux personnages ! J’ai tout de suite accroché au personnage de Finn, voleur des rues particulièrement doué parce qu’il possède un don (ou une malédiction) : les gens ne se souviennent pas de lui. Je l’ai trouvé très attachant justement parce que si les gens ne se souviennent pas de lui, nous nous ne pouvons pas l’oublier et sa tristesse est contagieuse. J’ai eu plus de mal avec Marrill mais cette sensation s’est vite estompée lorsqu’elle a véritablement découvert le Torrent Pirate mais également parce que c’est à ce moment-là que l’histoire a vraiment démarré. En plus de Finn et Marrill, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Ardent, vieux magicien excentrique mais attachant, ainsi que Coll qui est très énigmatique. Malheureusement ces deux personnages conservent encore beaucoup mystères même une fois le livre terminé, ce qui est dommage …

Concernant l’écriture, elle est fluide et immersive ce qui rend la lecture très agréable. Même l’alternation de chapitres qui peut être un peu déroutante au début, rend le récit plus rythmé dès l’instant où nos personnages principaux se rencontrent. Attention tout de même à certains termes notamment maritimes qui auraient mérité d’être expliqués au fil de la lecture car ce roman est axé jeunesse et cela complique quelque peu la compréhension pour les plus jeunes.

Finalement ce roman avait beaucoup de choses pour lui : l’imagination, la fluidité d’écriture, des personnages attachants, etc. … Mais il m’a manqué le petit je-ne-sais-quoi qui rend impossible de lâcher le livre. Et je pense que ce qui a péché pour moi c’est le côté un peu trop jeunesse. Maintenant, même dans un roman fantastique j’aime retrouver une belle histoire d’amour. Ici, avec la jeunesse des personnages, pas d’histoire d’amour, mais une belle histoire d’amitié qui rattrape un peu les choses. Ce qui me fait me dire que j’aurais probablement plus apprécié ce roman si je l’avais lu plus jeune.

Une lecture originale bien que très axée jeunesse mais si vous aimez le fantastique et que la lecture jeunesse en général ne vous fait pas peur, n’hésitez pas car ce roman s’avère être une très jolie traversée au pays de l’imagination.

Note : 15/20 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s