Just Juliette de Teri Wilson

Coucou mes Livrophages ! Je reviens avec un roman alliant romance et chocolat, c’était parfait pour moi qui avais envie d’une petite romance toute douce et mignonne, et qui suis une véritable gourmande de chocolat !

9782280334501Auteur : Teri Wilson

Editions : Harlequin dans la collection &H

Date de parution : 21 octobre 2015

Nombres de pages : 272

Prix : 10,90€

Résumé :

L’amour, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quel Roméo on va tomber !

La vie de Juliette Arabella est construite autour de deux commandements : le chocolat tu vénéreras, la famille des Mezzanote tu mépriseras !
Pour le premier, aucun souci : le chocolat, pour elle, c’est une passion. Et elle n’est jamais plus heureuse que lorsqu’elle travaille ses merveilleuses truffes dans l’atelier familial. Car, dans sa famille, on est maître chocolatier de père en fille.

Pour le deuxième commandement, ça se complique. Car si son père radote sans cesse à propos du statut de parvenus des Mezzanote, elle-même n’a rien à leur reprocher. D’ailleurs, toutes ces histoires commencent sérieusement à lui courir sur le cacao. Et si, pour une fois, elle cessait d’être Juliette Arabella l’héritière-d’un-empire pour être juste Juliette ?

Alors, ce bal masqué organisé par de riches notables de la ville tombe à pic : enfin une occasion de faire la fête en tout anonymat, comme une fille normale !
Oui, mais voilà, quand on va à un bal masqué, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Et avant de se laisser séduire par Leonardo-tout-court, Juste-Juliette ferait peut-être bien de soulever le masque…

93437806

L’histoire de base est assez simple puisqu’elle reprend les grands traits de Roméo et Juliette : deux familles rivales qui se détestent et dont les enfants qui sont censés se haïr tombent amoureux l’un de l’autre. Sauf que dans cette revisite moderne, loin des luttes de pouvoir et de territoires de Vérone, on se retrouve dans la Californie actuelle où se déroule un conflit féroce entre les Arabella et les Mezzanote pour un empire tout aussi important : le chocolat ! Si les grandes lignes de ce roman s’inspirent de la célèbre tragédie de Shakespeare notamment concernant la façon dont les héros se rencontrent, le roman arrive très bien à se défaire de l’histoire originale pour nous offrir une romance mignonne, une vraie romance « doudou ».

Concernant les personnages ils étaient très agréables et vraiment mignons même s’ils ne sont pas non plus transcendants. Car ce ne sont pas les personnages les plus travaillés et les plus profonds auxquels j’ai été confrontée. Je pense aussi que si les personnages m’ont semblé si simple c’est également dû au fait que la romance est très soft, qui n’aborde pas ou quasiment peu les relations sexuelles. Et je pense que cette façon d’appréhender la romance a rendu l’histoire un peu plus platonique que ce qu’elle aurait pu être. Cependant cette lecture est faite pour être cocooning et donc cela n’est pas vraiment dérangeant car ça rend l’histoire toute douce et mignonne.

Ce qui est très agréable dans ce roman et qui change c’est la prépondérance donnée au chocolat. C’est la raison des rivalités entre les deux familles mais également la raison qui permettra de les réunir. Plus encore que les fondations de l’histoire, le chocolat occupe une place toute aussi importante que la romance et c’était drôle de s’immerger dans le cercle des concours de chocolat ! Je dois dire que l’auteure a beaucoup d’imagination concernant le chocolat et elle m’a plus d’une fois donné envie d’en manger car plusieurs recettes donnaient l’eau à la bouche !

Si l’histoire était originale de par la thématique du chocolat mélangée à la reprise d’un classique comme Roméo et Juliette, ce roman se lit très vite car il n’est pas très long (même pas 300 pages). Mais c’est ce qui permet aussi de ne pas s’ennuyer dans cette romance « doudou » car même si le roman se lit vite et bien, on tourne tout de même autour des mêmes thématiques notamment celles de l’amour interdit et des querelles familiales. Heureusement le livre bien que court, parvient à trouver le juste équilibre entre la romance et l’action pour éviter les longueurs.

En conclusion c’est une romance idéale en Hiver pour hiberner ou en toute saison juste pour passer un bon moment avec une histoire mignonne et sans prise de tête car même si les personnages ne sont pas exceptionnels, la thématique du chocolat rehausse joliment le tout !

Note : sans-titre5

A bientôt mes Livrophages ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s