Eros Automaton de Clémence Godefroy

Un roman frais et original qui nous embarque totalement, attention dépaysement garanti !

eros-automaton-641425Auteur : Clémence Godefroy

Editions : Editions du Chat Noir dans la collection Black Steam

Date de parution : 4 avril 2016

Nombre de pages : 282

Prix : 19,90€

Résumé : Quand le Palais des Expositions de Parisore accueille le Salon Galien d’Automatie, c’est toute la capitale qui vit à l’heure des automates, quitte à chambouler quelques destins au passage.

Un attentat en plein concours de modélisation met l’inspecteur Balthazar Bouquet sur la piste d’une mystérieuse organisation pro-humaine alors même que sa sœur Adélaïde devient une célébrité dans le monde de l’automatie. Quant à Agathe Lepique, couturière timide et amie de toujours des Bouquet, elle voit sa vie transformée lorsqu’elle est embauchée dans l’atelier d’Edgar Weyland, un ingénieur de génie aussi énigmatique que séduisant. Son projet: créer la femme parfaite pour jouer le premier rôle dans un opéra romantique…

Des salles de bal étincelantes aux bas-fonds de la ville, Balthazar et Agathe vont découvrir à leurs dépens que l’amour, la vengeance et la haine ne sont pas réservés qu’aux êtres de chair et de sang.

93437806

Le résumé nous promet un roman steampunk original et sympathique, et je dois dire que c’est exactement ce que j’ai ressenti. Je n’ai pas lu beaucoup de romans steampunk et mon modèle de référence reste Victorian Fantasy de Georgia Caldera, mais dans cette histoire-là pas de magie ou de sorciers mais des robots ou plutôt des automates. Imaginez le Paris du XIXème siècle mais dans cette société les humains se sont lancés dans la construction d’automates à visages humains et capables d’effectuer tout un tas de tâches qui nous incombent normalement : ménage, éducation ou encore présentateur. En plus d’un univers tout à fait particulier et prenant, l’auteure nous propose une enquête policière qui apporte plusieurs rebondissements à l’intrigue.

En ce qui concerne les personnages, le fait d’en suivre plusieurs était un bon point. D’habitude je préfère me focaliser sur une seule personne et découvrir tout ce qui va lui arriver mais dans Eros Automaton j’étais curieuse de connaitre le dénouement pour presque tous les personnages ! Je m’arrête juste sur le personnage d’Agathe qui est supposée être l’héroïne de ce roman (à mon goût ils sont deux avec Balthazar !) et bien que fortement naïve, Agathe était sympathique à suivre. Balthazar quant à lui permettait plus de mener l’enquête dans ce roman qu’on ne s’intéressait à sa vie privée. Le personnage dont je suivais avec attention l’histoire était Adélaïde, mais je n’en dis pas plus ^^

Bien sûr l’originalité de cette histoire repose sur une bonne réflexion sur le progrès technique, faut-il ou non créer des machines ressemblant aux humains ? Qui pourraient remplacer les hommes dans leurs activités ? Qui pourraient ressentir des émotions ? Que l’on soit pour ou contre, les deux points de vue sont défendus dans cette histoire, c’est au lecteur de se faire sa propre opinion à l’instar d’Agathe qui bien que travaillant pour l’automatie, se sent mal à l’aise en présence de ces machines, en tout cas au début 😉

L’écriture était très fluide, ce qui permet une immersion totale dans le monde créé par Clémence Godefroy, c’est vrai que l’on se retrouve complètement embarqués dans cette société du XIXème siècle ! En plus de s’avaler à une vitesse impressionnante, ce roman se dévore avec appétit car on est très vite emportés par cet univers steampunk qui aurait pu être notre monde si on avait axé la recherche scientifique sur le développement de robots humanoïdes (rien que d’y penser ça me fait froid dans le dos !). La seule chose qui m’ait dérangée c’est la fin du roman, après une révélation importante (même si plusieurs indices permettaient de le deviner) j’aurais aimé que l’auteure joue sur les conséquences qui s’en dégagent … Ce n’a pas été le cas et j’ai trouvé ça vraiment dommage !

Au final une très bonne découverte, un roman rafraîchissant en comparaison de ce que l’on peut trouver en ce moment. Du coup j’ai hâte de découvrir l’auteure dans d’autres romans voire dans un autre genre, à suivre … 😉

Note : 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s