La Passe-Miroir Tome 1 : Les Fiancés de l’Hiver de Christelle Dabos

la-passe-miroir,-livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811.jpgAuteur : Christelle Dabos

Editions : Gallimard Jeunesse

Date de Parution : 6 juin 2013

Nombre de pages : 528

Prix : 18€

Résumé : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

93437806.jpg

La force de ce roman repose dans l’univers que l’auteure a créé. L’idée que le monde ait pu exploser et se fragmenter afin de créer plusieurs morceaux de terres flottants appelés « arches » est une idée que je trouve vraiment originale ! En plus chaque arche est sous l’autorité d’un esprit de famille comme Artémis ou Farouk, ce qui permet d’amener un peu de mythologie … mais aussi un peu de magie car chaque famille possède une capacité particulière comme animer les objets, créer des illusions, etc. … Mention spéciale à l’écharpe que j’ai particulièrement aimée ! Je voulais aussi souligner la profusion de paysages que nous offre l’auteure, mieux décrits les uns que les autres, j’ai voyagé en même temps qu’Ophélie. Même si toutes les illusions et les mirages utilisés avaient de quoi être déroutants, cela ajoute à la qualité de l’histoire, ce qui la rend plus magique.

Pour ce qui est des personnages, au début j’ai eu du mal à m’identifier à l’héroïne car je préfère celles qui ont du tempérament dès le début. Ici Ophélie est à l’opposé, c’est le genre de fille qui se fond dans la masse : elle se cache derrière ses lunettes, sa vieille écharpe et ses vêtements informes et vieillots ou derrière ses lunettes, elle n’hausse jamais la voix, etc. … Toujours cachée dans sa bibliothèque et surprotégée sur Anima, être envoyée sur l’arche du Pôle va permettre à Ophélie de s’affirmer car elle se retrouve propulsée dans un monde où elle est exposée et en danger. Mais ce que j’ai vraiment aimé dans ce livre, c’est que si l’héroïne est effacée et terne au début du roman, c’est qu’elle se révèle au fur et à mesure plus forte et déterminée jusqu’à sa prise de conscience finale. Le petit plus d’Ophélie pour moi ce sont les pouvoirs particuliers qu’elle possède (mais je n’en dirai pas plus) et qui sont rares même dans une société où chaque famille à son propre don.

Maintenant Thorn … alors là j’ai eu du mal avec lui ! Tout d’abord Thorn est le fiancé d’Ophélie qu’elle est forcée de suivre sur l’arche du Pôle. Dès que l’on découvre le personnage il est froid et distant et tout au long du roman il est très secret. Voire même un peu trop pour moi, j’ai eu beaucoup de mal à le cerner. Malgré ça j’ai essayé de m’accrocher au personnage mais honnêtement j’ai eu beaucoup de mal … et l’absence de romance entre Ophélie et Thorn m’a aussi un peu déçue. En vrai fleur bleue que je suis, j’ai besoin de romance dans mes lectures et il faut dire que dans ce roman j’ai été un peu frustrée car aucun des deux héros n’est vraiment disposé à vivre une histoire d’amour … J’espère vraiment que l’auteure va rectifier le tir et rediriger l’histoire vers une romance dans le second tome (Pleaseeee !) et j’aimerais beaucoup découvrir Thorn pour pouvoir m’attacher au personnage …

En tout cas même si l’absence de romance m’a un peu déçue, force est de constater que la qualité d’écriture est excellente ! L’histoire se déroule toute seule et avec une fluidité impressionnante et même si j’ai eu du mal au début à m’attacher à Ophélie, le côté addictif du roman m’a empêchée de le poser. L’imagination de l’auteure est tout simplement impressionnante ! Christelle Dabos est française (rappelons-le !) et je trouve que cela fait du bien d’avoir des histoires de grande qualité qui ne soient pas écrites par des auteurs américains.

Au final j’ai passé un agréable moment à lire Les Fiancés de l’Hiver car l’histoire est foisonnante et pleine de rebondissements et du coup on n’a pas le temps de s’ennuyer. Le seul hic pour moi c’est le manque de romance et le côté trop secret de Thorn, du coup j’espère vraiment que l’auteur approfondira ces deux points dans le tome 2 !

Note : ♥♥♥♥/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s